Soigner les p'tits bobos avec les plantes!

Travail de recherche effectué par Adélaïde Berthier le 18/03/2017

Pour certaines blessures, pas besoin d’aller chercher la trousse de premiers secours, la nature vous réserve de belles surprises pour vous soigner ! Voici quelques plantes ou légumes, parfois surprenants, qui peuvent vous soulager.

L’achillée millefeuille (Achillea millefolium)

Cette jolie plante que l’on trouve facilement dans les prairies ou les bords de chemins, a été un peu laissée de côté ces dernières années, alors qu’elle possède de nombreuses propriétés. Ses feuilles sont hémostatiques et cicatrisantes. En cas de blessures fermées ou ouvertes (mais pas trop profonde), étalez des feuilles fraiches ou des compresses imbibées d’infusion ou de teinture-mère sur la plaie.

 

Attention, il peut y avoir des contre indications pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les personnes prenant un traitement pour la tension ou des anticoagulants.

L’achillée millefeuille fait partie de la famille des astéracées, si vous êtes sensibles aux plantes de cette même famille, faites le test du pli du coude avant de l’utiliser.

C’est aussi une plante photo sensibilisante, n’en consommez pas si vous voulez ensuite passer l’après-midi au soleil.

L’ail (Allium sativum)

Ce bulbe, habitué de nos cuisines, pourrait également avoir sa place dans l’armoire à pharmacie ! Il possède de nombreuses vertus qui sont reconnues depuis l’époque égyptienne. Il est efficace notamment en cas de plaies (hors dermatose) ou de piqûres d’insecte. Pour cela, il suffit de frotter la partie concernée avec de l’ail écrasé.

Vous pouvez également fabriquer un vinaigre à l’ail, qui vous servira en cas de petites plaies, coupures ou écorchures à désinfecter. La recette est simple, pilez 30gr d’ail et laissez le macérer 10 jours dans ½ litre de vinaigre. Filtrez et conservez-le dans une bouteille fermée.

 

L’aloés (Aloe vera)

C’est le gel de ce grand cactus qui nous intéresse pour prendre soin de la peau. Il possède des propriétés qui favorisent la cicatrisation, la régénération cellulaire et l’hydratation cutanée, il est également anti-inflammatoire et antibiotique. Ce sera votre allié en cas de soucis de peau et surtout suite à une brûlure ou à un coup de soleil. Dans ce cas, massez la zone concernée avec du gel d’aloe vera, puis appliquez une fine couche, recouvrez d’une compresse et laissez 1 à 2 heures.

L’oignon (Allium cepa)

Il fait partie de la même famille que l’ail. Et de la même façon, nous le rangeons dans la cuisine, alors qu’il possède de nombreuses propriétés médicinales. Pour soulager une piqûre d’insecte, frottez-la avec un oignon coupé en deux pendant quelques minutes. En cas de coupures, appliquez la fine pellicule qui sépare les couches de l’oignon sur votre blessure. Elle agira comme un pansement antiseptique.

 

Le plantain (Plantago major, lanceolata)

Cette plante se trouve facilement un peu partout pour notre plus grand bonheur. En effet, elle possède de nombreuses propriétés. Elle est notamment astringente, hémostatique, cicatrisante et désinfectante. Vous avez plusieurs solutions pour l’utiliser, soit en feuille fraiche directement sur votre blessure ou piqure, c’est encore mieux si vous mâchez les feuilles quelques secondes avant de les appliquer. Sinon, vous pouvez faire une décoction : mettez 10 à 20gr de plante entière dans 1 litre d’eau et laissez bouillir 10 minutes.

Quelques remèdes efficaces pour soulager les brûlures, les plaies ou les piqûres d’insecte :

  • Les feuilles d’aubergine en cataplasme : prenez une bonne poignée de feuilles et faites les cuire à l’eau ou à la vapeur. Mixez et attendez qu’elles refroidissent avant de les appliquer en couche épaisse sur la brûlure. Laissez en place 30 minutes puis retirez-les et rincez à l’eau fraiche.

  • Un cataplasme à la carotte : râpez finement une carotte et étalez la préparation en cataplasme sur une brûlure ou une plaie récente. Laissez agir 15 minutes.

  • Les feuilles cuites de laitue : Faites cuire une ou plusieurs feuilles de laitue dans de l’huile d’olive, laissez refroidir et appliquez vous cette préparation sur votre brûlure.

  • La pomme de terre crue : elle permet de soigner et d’aider à la cicatrisation de petites plaies (brûlure superficielle, écorchure). Vous pouvez l’associer à de l’huile d’olive.

  • La feuille de basilic : simplement écrasée et appliquée sur la piqûre, elle calmera votre douleur.

  • Le citron : il est conseillé de se frotter avec une rondelle de citron pour vous soulager en cas de piqûres de moustique ou de taon.

  • Les feuilles de mauve : en cas de piqûres de guêpe ou d’abeille, elles sont très efficaces sous forme de cataplasme. Pliez les feuilles dans de l’huile d’olive et laissez-les agir sur la piqûre pendant 30 minutes.

Restez prudent, utilisez une plante seulement si vous être certain :

  • De l’avoir bien identifiée.

  • De ne pas y être allergique

 

Si les symptômes persistent, consultez un professionnel de la santé.

Sources :

  • Ma bible de la phytothérapie, Sophie Lacoste, Editions Quotidien Malin

Abonnez-vous pour recevoir par mail les prochaines dates d'ateliers (Sorties, Stages, Formations)

NOUS CONTACTER :

Mail : davycosson.kiwi@gmail.com

Téléphone : 06 99 43 12 93

© 2019 by Kiwi