7 plantes à pour prévenir des courbatures !!

Article rédigé par Adélaïde Berthier de Kiwi-Nature le 10/01/2017

Bien souvent, nouvelle année = bonne résolution.

 

Faire ou refaire du sort en fait partie, mais gare aux courbatures !

Pour commencer, il faut reprendre doucement et ne pas négliger les étirements.

 

Parfois cela ne suffit pas, alors voici quelques plantes qui peuvent vous aider :

L’Arnica (Arnica montana)

La pommade d’Arnica est renommée pour soigner les coups. Elle existe sous forme homéopathique et vous sera bien utile pour cicatriser les blessures ou soulager les courbatures musculaires.

Attention l’arnica est hautement toxique pour les systèmes nerveux, digestif, respiratoire et cardiaque. Il doit donc être utilisé uniquement en usage externe ou bien sous sa forme homéopathique. Pour les conseils d’utilisation, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

La Camomille Allemande (Matricaria chamomilla)

La camomille est célèbre pour ses propriétés digestive et calmante. Elle possède bien d’autres vertus ! Son huile de massage vous permettra de décontracter vos muscles douloureux, dérouiller vos articulations et soulager vos maux de dos. 

Pour cela rien de plus simple :

  • Mettez une dizaine de tête de camomille dans ½ litre d’huile d’olive et faites chauffer au bain-marie. Laissez macérer pendant 2 heures, en le laissant au bain-marie. Filtrez et conservez dans une bouteille en verre bien fermée.

  • En été, avec un peu de patience, vous pouvez faire une macération au soleil. Mettez votre flacon au soleil et tournez-le d’1/4 de tour tous les jours. Attendez 3 semaines avant de filtrer.

 

Genévrier (Juniperus communis)

Les bienfaits du genévrier sont connus depuis le Moyen-âge et ont été confirmés par la science et les pratiques médicinales modernes.

L’une de ses vertus de prendre soin de vos muscles douloureux. 

2 remèdes s’offrent à vous :

  • Le bain de genévrier : diluez 20 gouttes d’huile essentielle dans 1 cuillère à soupe de lait en poudre ou autre base pour le bain. Ajoutez cette préparation à votre bain et restez ¼ d’heure dans l’eau.

  • Le massage au genévrier : mettez une poignée de baies dans un bocal, recouvrez les d’huile d’olive. Installez votre flacon au soleil et tournez-le d’1/4 de tour, tous les jours. Attendez 3 semaines avant de filtrer et transvasez dans une bouteille en verre teinté.
    Il existe également une version rapide. Mettez 50 gouttes d’huile essentielle dans 10cl d’huile d’olive. Et c’est prêt !

 

Gingembre (Zingiber officinale)

Le gingembre est principalement réputé comme aphrodisiaque. Cependant, il a d’autres caractéristiques. Pour obtenir une huile de massage qui soulagera vos muscles, mélangez 1/4 de tasse de rhizome haché dans 10cl d’huile d’olive. Faites macérer 1 semaine puis filtrer. Enfin, conservez l’huile dans un flacon en verre.

 

Lithothamne (Lithothamnion corallioides)

C’est une algue qui a surtout servi aux jardiniers pour enrichir les sols pauvres. Depuis peu, elle est entrée dans notre alimentation. Dans le cas de douleurs musculaires, elle s’utilise dans le bain en ajoutant simplement 4 à 6 cuillères à soupe de poudre dans l’eau.

 

La Menthe poivrée (Mentha piperita)

La menthe est très utile dans la cuisine et dans la pharmacie. Cette plante possède de nombreux atouts. Dans cet article nous nous intéressons à son huile, elle vous sera utile contre les courbatures, les névralgies, les maux de tête et les rhumatismes. Pour réaliser votre mélange mettez 1 grosse poignée de feuilles dans une bouteille d’1L en verre et complétez avec de l’huile d’olive. Laissez macérer au soleil, en le tournant d’1/4 de tour, tous les jours, pendant 4 semaines minimum.

 

Souci (Calendula officialis)

La découverte des propriétés cicatrisante et apaisante du souci remonte à l’antiquité. Elle est présente fréquemment dans les préparations cosmétiques. Son huile peut également vous être utile pour soigner vos douleurs musculaires et vos articulations. Pour la fabriquer, mélangez 50 gouttes de teinture-mère dans 25cl d’huile d’olive extra-vierge première pression à froid. Secouez la bien avant de l’utiliser pour vous masser. 

 

Restez prudent ! Les plantes possèdent de nombreuses vertus et ce serait dommage de ne pas en profiter, mais elles sont à utiliser avec précaution.

Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien si les douleurs persistent.

 

Sources :

Ma bible de la phytothérapie, Sophie Lacoste, Editions Quotidien Malin

Abonnez-vous pour recevoir par mail les prochaines dates d'ateliers (Sorties, Stages, Formations)

NOUS CONTACTER :

Mail : davycosson.kiwi@gmail.com

Téléphone : 06 99 43 12 93

© 2019 by Kiwi